Information

Intervention de l’ANGUCH à la suite de l’incendie tragique à Mafara

Le vendredi 14 avril 2023, aux environs de 14 heures, un incendie d’origine inconnue s’est déclaré dans le hameau de Kémbè, district de MAFARA centre, sous-préfecture de MAFARA préfecture de Dalaba. Malheureusement, cet incident a entraîné la perte d’une vie et de nombreux dégâts matériels. La victime est une fillette de cinq ans nommée Mariama Ciré Camara, fille de Oumar et Mariama Diallo. À la suite de cet événement tragique, une mission conjointe composée d’organisations humanitaires, environnementales et d’habitat s’est rendue sur les lieux pour évaluer la situation.

Constat des dégâts : À leur arrivée, la mission a constaté la mobilisation des autorités locales et de la notabilité qui se sont jointes à elle pour évaluer les dommages suivants :

  • Huit (8) ménages directement touchés, soit une population totale de 40 personnes, dont 22 hommes, 18 femmes et 13 élèves ;
  • Treize (13) cases entièrement calcinées avec tous leurs contenus ;
  • Les étables pour les animaux domestiques ;
  • Toutes les clôtures en haie vive ont été réduites en cendres ;
  • Même les jardins potagers, des biens précieux et les arbres fruitiers (manguiers, orangers, citronniers, papayers) n’ont pas été épargnés ainsi que les semences et les denrées alimentaires telles que le riz, le manioc, le fonio, etc. ont été également réduits en cendres.

Il est important de souligner que les ménages touchés se retrouvent actuellement sans abri, passant leurs nuits à la belle étoile, car il ne reste qu’un seul bâtiment en dur et une case dans ce hameau situé à 5 km de MAFARA centre. Il est donc urgent de leur apporter une aide humanitaire pour répondre à leurs besoins essentiels

Face à cette situation tragique, l’ANGUCH, conformément à ses prérogatives à toute suite déployé une mission pour apporter les secours d’urgence composé de vivres et de non-vivres selon son axe d’intervention assistance humanitaire aux citoyens affectés. Les organisations humanitaires, les autorités locales et la population sont invitées à se mobiliser afin de faire un relèvement post catastrophe surtout dans la reconstruction des habitations perdues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *