Information

L’ANGUCH vole au secours des sinistrés de Boffa

Une équipe de l’ANGUCH à sa tête le Directeur général, M. Lancei TOURE, s’est rendu dans le village SANTY, Sous-préfecture de Coliah dans la Préfecture de Boffa. L’objectif de cette mission était d’apporter de l’assistance humanitaire à cette population sinistrée.

Pour la petite histoire, c’est un feu mystérieux d’origine inconnue qui brûle les cases. Ce qui est le plus inquiétant selon le chef du village, chaque mois, plus 10 cases et leurs contenus sont consumés par ce feu laissant cette communauté dans une détresse qui ne dit pas son nom. A la date du 23 janvier 2023, le bilan de ces sinistres se présentait comme suit : 53 cases brûlées ; 28 cases décoiffées par les habitants ; 85 sacs de riz partis en fumée ; 35 sacs de farines consumées ; 10 sacs de sucres et des livres coraniques ainsi que d’autres articles.

En réponse, une équipe de l’Agence Nationale de Gestion des Urgences et Catastrophes Humanitaires (ANGUCH) en compagnie du Préfet de Boffa s’est rendue ce samedi 28 janvier 2023 dans ce village, pour apporter de l’aide en vivres et non vivres composés comme suit : 60 sacs de riz ; 30 sacs de farines ; 30 sacs de sucres ; 60 seaux ; 60 bols ; 60 nattes ; 120 complets de pagnes ; 60 nattes de prière et 60 bidons d’huile de 10 litres.

C’est dans une ambiance que cette communauté a reçu la mission humanitaire et qui s’est terminé par la visite des lieux de sinistre et en fin les prières des sages et des femmes pour la paix et la réussite de la transition en Guinée.

Situé à plus de 120 km du goudron à partir de Fria et enclavé entre le fleuve fatala et une montagne qui rend l’accès très difficile à partir de Boffa. Il a fallu plus de 4 heures pour parcourir cette distance. Une traversée difficile avec un niveau d’eau pouvant atteindre les cuisses d’un homme de taille moyenne. Le village Santy qui a une population estimée à mille et cent habitant, n’a aucune infrastructure sociale de base (école, poste de santé, point d’eau…).

Assistance humanitaire :

Le Village SANTY, dans la sous-préfecture de Coliah, préfecture de Boffa a été victime d’un incendie d’origine inconnue. Le bilan se présente comme suit : 53 cases brûlées ; 28 cases décoiffées par les habitants ; 85 sacs de riz partis en fumée ; 35 sacs de farines consumées ; 10 sacs de sucres et des livres coraniques ainsi que d’autres articles

L’Agence Nationale de Gestion des Urgences et Catastrophes Humanitaires (ANGUCH), qui est une entité qui a pour mission la Coordination de la mise en œuvre des politiques de l’Etat en matière de préparation et de réponse aux urgences et Catastrophes humanitaires, a déployé une mission pour apporter de l’aide en vivres et non vivres : 60 sacs de riz ; 30 sacs de farines ; 30 sacs de sucres ; 60 seaux ; 60 bols ; 60 nattes ; 120 complets de pagnes ; 60 nattes de prière et 60 bidons d’huile de 10 litres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *